Plonger au cœur des nanoparticules d’oxydes et comprendre leur instabilité

L’utilisation de nanoparticules d’oxydes dans des dispositifs peut engendrer des altérations structurales qui réduisent leurs performances. Pouvoir sonder les mouvements des atomes constitutifs de ces nanoparticules reste un enjeu pour comprendre et optimiser leur stabilité. En utilisant la RMN du solide de l’oxygène, des chercheurs du Laboratoire de chimie de coordination (CNRS) ont mis en évidence des échanges d’atomes d’oxygène jusqu’au cœur de nanoparticules d'oxydes métalliques. Ce qui améliorerait efficacement leur stabilité…

 

Lire plus

Date

Vendredi 13 Janvier 2017 - 09:15 à Mercredi 15 Février 2017 - 09:15