Des interactions moléculaires insatisfaites à l’origine de frustrations

 

Des chercheurs de l’Institut de recherche de chimie Paris (CNRS/Chimie Paris Tech) (*) ont résolu la structure jusqu’alors controversée d’un matériau dont la composition chimique est pourtant simple, le cyanure bimétallique or/argent, AuAg(CN)2. Ils ont montré pourquoi ce solide bimétallique, bien qu’étant cristallin, présentait  un fort désordre apparent dans ses spectres de diffraction des rayons X, contrairement aux cyanures d’or (AuCN) et d’argent (AgCN) qui sont eux parfaitement ordonnés. Ces résultats sont parus dans la revue Nature Chemistry.

 

Lire plus

Date

Mardi 1 Mars 2016 - 14:15